Monuments Men – Les oeuvres d’art volées par les Nazis fascinent le monde

Monuments Men est LE nouveau film à voir si vous voulez comprendre l’emballement de tout les domaines pour les œuvres spoilées par les Nazis à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Sentant venir leur défaite, les conquérants Allemands ne sont pas repartis les mains vides en se retirant de France notamment. Ils ont emporté des chef-d’oeuvres avec eux. Quelle est leur histoire ?   Un film de Georges Clooney

Avec Georges Clooney, Matt Damon, Bill Murray, Cate Blanchett, Jean Dujardin

Sortie en France le 12 mars 2014

Monuments Men affiche
L’affiche du film de Georges Clooney, Monuments Men @ Fox 2000 Pictures & Columbia Pictures

        Monuments Men raconte l’histoire peu connue d’une équipe d’Américains qui, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, se sont lancé dans une mission aussi périlleuses qu’incomprise : sauver les œuvres d’arts européennes. En 1944, les Nazis ont senti le vent tourner en leur défaveur et s’apprêtent à fuir les pays occupés. Mais ils ne comptent pas partir les mains vides. Ils emportant sur leur passage toutes les œuvres d’art majeures qui constituent la culture européenne. Mais c’était sans compter sur l’américain Frank Stokes (Georges Clooney) qui est chargé de former une équipe de spécialistes pour récupérer les tableaux, sculptures, retables précieux. Bien que leur mission ne soit pas réellement prise au sérieux, chaque membre de l’équipe y met du sien pour sauver du pillage mais aussi de la destruction ces trésors inestimables. On peut tout voler, tout détruire d’un peuple, il pourra toujours se reconstruire mais les pas un tableau de maitre qui constitue le fondement d’une culture, une trace d’Histoire laisser par les Anciens. Si des œuvres d’art sont détruites, jamais rien ne pourra les remplacer. Alors tous aux armes et rendons à Césars (et aux Juifs) ce qui lui appartient !

       C’est en quelques lignes que tient le scénario de ce film. Il ne s’agit pas de raconter une épopée héroïque mais plutôt de faire état du combat d’une poignée d’Américains venue sauver des peintures et sculptures au péril de leur vie ; deux membres de l’équipe trouveront la mort en tentant de défendre des œuvres. L’intrigue est resserrée, c’est pourquoi on ne s’ennuie pas le moins du monde pendant les 2 heures que durent le film. Georges Clooney est parvenu à narrer sans fausse grandiloquence un événement méconnu de la Seconde Guerre mondiale. Il a ainsi pris le parti de ne pas creuser la personnalité de ses personnages. Nous en avons seulement quelques bribes comme la très touchante scène dans laquelle Richard Campbell (Bill Murray) entend sous la douche une chanson de sa fille et de ses petits-enfants pour Noël. Là n’est pas vraiment la question, il ne s’agit pas de raconter cette guerre comme un épisode parmi tant d’autres de la vie des personnages mais plutôt un moment essentiel de la fin de la guerre.

Claire Simone (Cate Blanchett) montre ses trésors à James Granger (Matt Damon)
Claire Simone (Cate Blanchett) montre ses trésors à James Granger (Matt Damon)

        Le seul personnage féminin de Monuments Men est Claire Simone interprété par une Cate Blanchett très juste. Son histoire est inspirée de celle de Rose Valland qui travaillait au Jeu de Paume, entrepôt d’oeuvres volées par les Nazis. Hitler avait pour grand projet de faire construire un immense musée dans lequel il placerait tous les chef-d’oeuvres de la culture européenne. Il a alors chargé Göring de choisir ces œuvres parmi les possessions juives, entre autres. Avant de partir dans un lieu inconnu, ces tableaux étaient entreposés et répertoriés au Jeu de Paume. C’est là que Claire Simone / Rose Valland entre en scène. Il s’est appliquée jour après jour à répertorier la provenance de ces œuvres, leur propriétaire et leur destination. Un travail d’espionnage minutieux qui lui a permis une fois la guerre terminée de rendre les œuvres à leur propriétaire légitime. Ce personnage pourrait être n’importe quelle femme avec son caractère méfiant et son cœur à fleur de peau. C’est sans doute le personnage le plus touchant de ce casting.

        Ce film a, semble-t-il, déclenché une sorte de passion générale pour les œuvres spoilées pendant la guerre. Il suffit de se promener dans les rayons d’une librairie pour se rendre compte de l’ampleur du phénomène. De nombreux romans sont ainsi arrivés sur le devant de la scène. Le travail de Rose Valland est finalement reconnu et elle apparaît comme une nouvelle figure de la résistance. En effet il est difficile de se rendre compte de l’ampleur de ce pillage. Des centaines d’oeuvres ont été détruites par les Nazis « Si nous ne pouvons les avoir, alors personne ne les aura. » ce qui demeure une énorme perte pour l’art européen. Pour tout amateur d’art, il est terrible d’assister à l’incendie de centaines de tableaux de maitres ; le film Monuments Men souligne bien ce combat de dernière minute.

       Georges Clooney et Grant Heslov (scénariste) ont parfaitement adapté à l’image l’ouvrage de Robert M. Edsel, Monuments Men. Le docteur Mamour est bien loin, derrière la caméra Georges Clooney a réussi à faire un film réussi avec une mise en scène simple mais qui transporte le spectateur au centre de cette quête presque haletante. Un pari risqué mais réussi, surtout pour les amateurs d’art et d’histoire, que les fans de films de guerre s’abstienne.

Retrouvez plus d’informations sur l’histoire des Monuments Men ici.

Publicités

3 commentaires

  1. Personnellement j’ai adoré ce film vu que j’aime l’histoire et l’art. Clooney a bien retranscrit cette période inconnue dans l’histoire. Ton article est très complet et agréable à la lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s